L’EFT (Emotional Freedom Techniques) est une technique de libération émotionnelle. Elle se définit comme une méthode psychocorporelle de gestion du stress et de déprogrammation émotionnelle des souvenirs traumatiques et de reconsolidation des souvenirs

QU’EST-CE QUE l’EFT ?

L’EFT est une thérapie centrée sur les émotions, elle fait partie de la famille des thérapies énergétiques telles que l’acupuncture, l’acupression, le shiatsu ou encore la kinésiologie. Ces thérapies favorisent un rééquilibrage des flux énergétiques qui circulent le long des méridiens du corps humain.  Cependant, étant identifiée comme une technique psychocorporelle, l’EFT associe également aux stimulations de points d’acupressure la verbalisation et la description précise de blessures passées, d’un vécu traumatique ou d’un accident. Ainsi, cet équilibre restaure et maintien un bon état de santé tant physique, psychique,  qu’émotionnel. En définitive, l’EFT fonctionne très simplement. Cette technique nous fait nous confronter à nous-mêmes et nous souvenir d’une expérience émotionnelle négative, une méthode que la psychologie nomme « l’exposition ». On couple le souvenir de ce trauma avec une  nouvelle donnée cognitive, recadrant la mémoire avec une affirmation d’acceptation de soi : « Je m’accepte profondément et complètement. » Pendant qu’on garde à l’esprit ces deux notions, l’exposition traumatique et le recadrage cognitif, nous stimulons par de légers tapotements une quinzaine de points correspondants aux entrées ou sorties de méridiens énergétiques de notre corps (utilisés en acupuncture). Tapoter, supprime le stress, calme le corps et les émotions activées, introduisant ainsi un stimulus physique non traumatique, ce qui interrompt le déclencheur émotionnel que nous avons créé par le souvenir traumatique. Cette combinaison d’un souvenir désagréable, perturbant avec un stimulus physique calmant rompt l’impact désagréable et négatif de ce souvenir, réduisant son intensité émotionnelle. En fait, c’est comme si notre cerveau avait créé une réponse conditionnée de souffrance encodée pour correspondre à ce souvenir. En pensant à ce souvenir souvent, voire quotidiennement et en étant perturbé par celui-ci, nous avons établi une forte boucle de rétroaction conditionnée. Lors d’une séance d’EFT, le tapotement signale au corps que nous sommes en sécurité, ce qui désactive d’une certaine manière la boucle du conditionnement. Par la suite, le système nerveux cesse d’associer le souvenir avec du stress. La vitesse à laquelle l’EFT peut réduire l’intensité émotionnelle, même pour des souvenirs très anciens, est très surprenante pour des personnes qui ne l’ont pas observée auparavant. 

Quelles sont les indications de l’EFT ?

L’EFT a plusieurs indications. Sans fournir bien entendu une liste exhaustive, l’EFT démontre actuellement de nombreux résultats efficients pour les indications suivantes :

Stress, Troubles d’Anxiété Généralisée (TAG), phobies, allergies, Syndrome de Stress Post-Traumatique (SSPT), difficultés relationnelles et/ou familiales , troubles du sommeil, insomnies, Syndrome de l’Intestin Irritable (SII), Trouble du Déficit de l’Attention avec Hyperactivité (TDAH), trouble Obsessionnel Compulsif (TOC), attaques de panique, dépressions, deuils, ruptures, troubles de l’attachement, dépendances, addictions (jeux, alcool, toxiques), dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, douleurs chroniques, maladies auto-immunes, maladies dégénératives tels que la fibromyalgie, l’arthrite, le diabète, le cancer.

Avertissement

Il convient de préciser que l’EFT (Emotional Freedom Techniques) ou  technique de libération émotionnelle n’a pas pour but de diagnostiquer ou de traiter des maladies, physiques ou psychiques, quelles qu’elles soient. L’EFT n’est pas prévu comme substitut à des soins médicaux. Dans tous les cas, toute personne venant consulter ne doit pas interrompre un traitement médical (même si vous vous sentez mieux) sans l’avis d’un professionnel de la santé, et notamment le médecin qui vous a prescrit le traitement.